Petit-Paris

Projet promoteurs immobilier

Suite à l’analyse des plans du projet Petit Paris, à la prise de connaissance des enjeux du PPU du Vieux-Lévis et à la mise en lumière des lignes directrices de Milieux de vie en santé, le comité Milieux de vie en santé recommande les aménagements suivants pour compenser la faible proportion de couverture végétale du projet Petit Paris afin de minimiser les effets des îlots de chaleur urbains :

  • Mettre en place un mur vert sur la portion de mur aveugle de la façade sud (façade arrière orientée sur le stationnement).
  • Choisir un autre couvre sol que du gazon sur l’ensemble des aires vertes. En effet, l’entretien d’un parterre gazonné peut requérir l’apport de beaucoup d’eau et l’utilisation de fertilisants et produits chimiques pour lutter contre les mauvaises herbes, maladies et insectes nuisibles. En plus de générer des gaz à effet de serre et de contribuer à l’ordre de 3 à 5% de la pollution atmosphérique du Canada, l’utilisation fréquente de la tondeuse à gazon est reconnue pour miner la quiétude des quartiers résidentiels. Toutes les fonctions associées à la pelouse telles que l’absorption des poussières, des polluants atmosphériques et la réduction des îlots de chaleur peuvent être remplies par d’autres types d’aménagements ou de pelouses naturelles nécessitant un entretien moins énergivore.
  • Aménager un toit vert sur les parties de la toiture du bâtiment qui ne sont pas utilisées en terrasse.
  • Utiliser un revêtement autre que l’asphalte pour les 4 cases de stationnement adjacentes à la façade arrière. Il peut s’agir d’un revêtement clair, tel que le bitume coloré ou de l’asphalte composé de gravier blanc, ou encore de pavé alvéolé.
  • Planter au moins un arbres à grand déploiement dans l’espace prévu pour le dépôt à neige et les conteneurs à déchet. Ils seront plus robustes et prendront moins d’espace au sol que des arbustes (qui se feraient écraser par la neige et affecter par les sels de déglaçage). Toutefois, il sera important de bien les protéger les premières années et de ne pas les laisser s’affaisser par la neige.