Il existe des alternatives au stationnement asphalté. En plus des pavés perméables, vous pouvez considérer le béton poreux, les dalles alvéolées ou tout simplement une entrée en matériau rocheux. Tous ces matériaux ont l’avantage d’être perméable, c’est à dire qu’ils absorbent l’eau de pluie plutôt que de l’envoyer directement dans les égouts. Cela permet d’éviter le ruissellement d’eau polluée vers les cours d’eau, de diminuer les risques de débordements d’égout et d’éviter une pression inutile sur les systèmes de filtration d’eau des villes. Si vous couplez votre stationnement perméable à un aménagement végétal à proximité, les eaux seront d’autant plus filtrées naturellement. De plus, lors de journées chaudes, l’évaporation de l’eau emmagasinée dans le sol contribuera au rafraîchissement de votre milieu.

Crédit photo : Vivre en ville