Si vous avez la chance d’avoir un bout de terrain accessible vous pouvez en profiter pour planter des arbres ou des arbustes.

Il s’agit du moyen le plus efficace dans la lutte contre les îlots de chaleur urbains et dans l’amélioration de votre milieu de vie. En plus de réduire la chaleur par l’ombrage et l’évapotranspiration, les arbres peuvent améliorer la qualité de l’air et diminuer les risques de maladies chroniques en filtrant les polluants et les poussières.

Ils présentent aussi d’autres avantages non négligeables. Ils dégagent de l’oxygène, servent d’abris pour les oiseaux et les petits mammifères, limitent l’érosion des sols et peuvent augmenter la valeur de votre propriété.

COMMENT planter un arbre ?

Planter un arbre ne consiste pas uniquement à creuser un trou dans la terre et à y déposer votre arbre. Vous devez prendre en compte la nature de votre sol, le climat et choisir une espèce d’arbre qui pousse bien dans votre région. En, effet, il est plus facile de faire pousser un arbre dans son habitat naturel; les chances de réussite sont plus grandes. De plus, en plantant des essences indigène du Québec, vous ne contribuerez pas à l’implantation d’espèces potentiellement envahissantes.

L’aspect du terrain est également un élément important à prendre en considération au moment de choisir l’espèce et l’emplacement. La pente, l’orientation, le voisinage, l’écoulement des eaux et l’érosion sont autant d’éléments à prendre en considération. Certains arbres vont préférer les sols secs, alors que d’autres sont très efficaces dans les sols humides; certaines essences d’arbres préfèrent l’ombre, alors que d’autres nécessitent le plein ensoleillement.

Le meilleur moment pour entreprendre une plantation est au printemps après les risques de gel (mai-juin) ou à l’automne, avant le gel du sol (jusqu’à la mi-octobre). L’automne reste un excellent moment pour planter un arbre puisque le temps est frais, le végétal a comblé ses réserves, il est en dormance, ou presque, et n’a plus qu’à attendre le printemps avant de s’éveiller.

Pour planter votre arbre ou votre arbuste, creusez un trou aussi profond que la motte de terre et deux fois plus large que cette dernière. Amendez le sol avec du terreau de plantation ou un mélange de terre noire et de compost. Appliquez des mycorhizes aux racines et comblez le trou avec le mélange de terre et de compost. Tassez la terre sans trop la compacter, ajoutez un tuteur et du paillis et arrosez votre arbre ou votre arbuste, et le tour est joué. Le tuteur devra être retiré au maximum deux ans après la plantation. Assurez-vous pendant ces deux ans que le système d’attache du tuteur n’étrangle pas ou n’endommage pas votre arbre.

Ne vous reste plus qu’à sortir dehors, pour lire un livre à l’ombre de votre arbre ou encore observer les oiseaux qui y nichent.

Prenez garde aux fils électriques lors du choix de l’emplacement de votre arbre. Visitez le site d’Hydro-Québec pour vous assurer de planter le bon arbre, au bon endroit. Si votre espace est limité, vous pouvez planter des arbustes ou de la végétation de plus petite taille.

http://www.hydroquebec.com/distribution/fr/publications/pdf/bonarbre_aerien.pdf

http://www.cerfo.qc.ca/index.php?id=19&no_cache=1&tx_drblob_pi1%5BdownloadUid%5D=183

https://arbres.hydroquebec.com/recherche-arbres-arbustes/

Crédit photo : Nature Québec