La culture de plantes comestibles est un mode de verdissement polyvalent, qui comporte de nombreux bénéfices connexes. Du plant de basilic aux forêts nourricières, des espaces de cultures peuvent être aménagés en divers lieux: pots ou bacs sur balcon, trottoir, stationnement, parcelles en pleine terre aux abords de maisons, en partenariat avec les propriétaires d’édifices publics, avec les gestionnaires de parcs et autres lieux publics, etc.

En proportion de leur taille, les légumes et autres végétaux comestibles présentent des bénéfices écologiques similaires à ceux des arbres. Ils offrent en outre l’opportunité de créer du lien social, d’un contact direct avec la nature et de se nourrir d’aliments locaux et sains.

Notez que selon l’historique du terrain où le jardinage est envisagé, il peut être recommandé de réaliser des tests de toxicité du sol.

Avec l’arrivée du printemps, les terrasses et les balcons sont souvent synonymes de plaisir. Et plus encore avec une touche de vert, ornementale ou potagère. Pour bien réussir la culture de vos plantes potagères en bac, la meilleure exposition de votre potager est le sud, sud-est ou sud-ouest. Les plantes les moins exigeantes (laitue, épinard, bette) se contenteront de 4 heures de soleil dans la journée contre 6 à 8 heures pour les plus exigeantes comme les tomates. Attention toutefois en été : lors de fortes chaleurs, rentrez bacs et jardinières pour leur épargner le soleil et arrosez les légumes abondamment. On aura soin de prévoir un lit de billes d’argile dans le fond du contenant et une soucoupe pour récupérer l’eau. Arrosez lorsque le terreau en surface est sec. En été, arrosez très tôt le matin ou le soir ; au printemps et en automne, arrosez en milieu de journée.

Dans les grands bacs, associez légumes et plantes compagnes, elles apportent des couleurs tout en éloignant insectes et parasites de vos cultures. De nombreuses espèces potagères sont adaptées à la culture en pot, ainsi que toutes les plantes aromatiques : elles ont en commun leur croissance rapide et leur maturité précoce. Parmi les plantes potagères à croissance rapide et à faible développement, parfaites pour un potager au balcon, pensez à la tomate-cerise, aux concombres, aux cornichons, aux poivrons, aux courges, aux courgettes, à la laitue à couper, au cerfeuil, à la roquette et au radis. Quant aux haricots et aux petits pois, comme ils sont grimpants, on se sert des barreaux de la terrasse comme support afin de les aider à croître en hauteur.

Crédit photo : Urbainculteurs.org